La cérémonie de remise des prix du PIEED : la Remue Méninges !

Le samedi 25 novembre, Etudiants et Développement a organisé la cérémonie de remise des prix du PIEED 2017 en présence de ses partenaires France Volontaires et Solidarité Laïque.  Cette année, les jeunes ont pu faire leur marché des initiatives d’ECSI (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) ! La soirée a débuté par la remise des prix aux 5 lauréats du PIEED 2017, puis chacun·e a pu prendre part à l’un des 7 ateliers d’ECSI qui étaient proposés. Retours en détails !

La cérémonie de remise du PIEED :

Les festivités ont commencé par la remise du PIEED. L’association Yalkabéyé a reçu le 4e prix du PIEED avec son projet AFRO Talks (Avec les Femmes du Rwanda et d’Ouganda). AVOICE, pour son projet de promotion du café responsable El Grano, et l’association InterCambio et son exposition interactive sur les minorités Mayas ont reçu le 3e prix ex-aequo. L’association Ahlan s’est vu remettre le 2e prix pour son projet de promotion de l’entrepreneuriat social « Process Liban 2017 ». Enfin c’est l’équipe de Pharma Lyon Humanitaire qui a remporté le 1er prix avec sa pièce de théâtre interactive « Embarquement immédiat pour Ouagadougou ». Des associations motivées et de beaux projets à suivre !

Des ateliers pour expérimenter l’Education à la Citoyenneté et la Solidarité Internationale :

Pharma Lyon humanitaire a présenté des ateliers d’expression corporelle et théâtrale. Les participant·es ont joué des scénettes d’improvisation sur des thématiques liées à la santé. Une bonne manière de s’exprimer et de réfléchir en bougeant et en mobilisant son corps, sa gestuelle et son ouïe au-delà de la simple parole !

Atelier théâtre Pharma Lyon Humanitaire

L’équipe d’InterCambio a organisé un pas en avant sur les discriminations liées au genre. L’occasion pour les participant.e.s d’expérimenter un espace de parole assez rare sur ces questions qui nous touchent tou.te.s et de se rendre compte que, quel que soit notre genre ou notre orientation sexuelle, nous avons tous des choses à partager sur ces questions !

Atelier Intercambio sur les discriminations liées au genre

The Sustainable Food Change a projeté l’un des épisodes de sa série de web-documentaires sur l’alimentation durable tournés en Inde. Puis les participant·es ont pu discuter autour du mot « thé » et de ce que cela évoquait chez elles avant de terminer sur un photolangage. Une manière intéressante de s’interroger sur nos pratiques alimentaires et nos représentations de l’alimentation !

Atelier The Sustainable Food Change sur l’alimentation durable

L’association Ricochet a organisé un débat mouvant autour de la question : « L’objectif d’une entreprise est-il de gagner de l’argent ? » avant de présenter leur court-métrage sur les entrepreneurs africains qui ont un impact positif. Les participant·es ont ainsi pu interroger la vision d’une entreprise purement génératrice de profits et réfléchir à l’apport de l’entrepreneuriat social à la solidarité internationale.

Yalkabéyé a présenté une version adaptée du débat mouvant où les participant·es devaient deviner à quel pays se rapportait les affirmations énoncées : au Rwanda, à l’Ouganda, ou autres. Ils et elles ont pu déconstruire leurs stéréotypes sur les inégalités de genre à travers le monde, en réalisant que les inégalités n’étaient pas toujours là où on les attend…

Le Centre Interculturel de Vincennes à Saint Denis (CIVD) a dévoilé une partie de l’univers de son projet Lunawaa. Grâce à une installation artistique interactive, les participant·es ont pu se plonger dans une ambiance teintée de chamanisme qui les invitait à réfléchir sur la situation des femmes indigènes dans les communautés colombiennes.

Enfin, la soirée Remue-Méninges c’était aussi l’occasion de découvrir les outils d’ECSI créés lors du Wiki-Weekend d’Etudiants et Développement en avril dernier. Durant ces 3 jours de formation dédiés à la création de supports originaux pour réfléchir à nos engagements en solidarité internationale, les participant·es ont créé une fresque avec la technique de la bombe à peinture et des podcasts radios autour du vivre ensemble et de la citoyenneté mondiale. La fresque et les podcasts ont été exposés pendant la soirée Remue-Méninges et des pancartes détaillaient le contexte de création de ces outils et les messages engagés qu’ils transportaient.